Les étiquettes de 1897 à nos jours

De la pluralité à l’unité

XIXe siècle – 1930
En 1855, Nicolas Larbaud, premier exploitant des eaux de Saint-Yorre, utilise le mot « Vichy » sur les premières étiquettes. Suite à divers conflits, l’expression « Bassin de Vichy » est retenue comme appellation des sources situées sur les communes voisines de Vichy.
Jusqu’en 1930, plus de 140 sources sont forées à Saint-Yorre, chaque entreprise développant sa propre image commerciale, et de ce fait sa propre étiquette.

 

E1964z1930-1957
A partir de 1928, la Société Commerciale regroupe des exploitations jusqu’alors indépendantes, dans le but d’harmoniser les différentes étiquettes St-Yorre existantes et ainsi donner une identité visuelle à la marque.
Ainsi, en près de 20 ans, la Société Commerciale a su :
– imposer une présentation homogène à ses différentes sources embouteillées ;
– donner de l’importance aux notions de « Bassin », « Saint-Yorre », plus qu’aux noms des sources, ce qui annonce le regroupement des sources de 1957.

 

E1968z1968 l’étiquette de Paul Colin.

La Société Commerciale du Bassin de Vichy devient une filiale du groupe Perrier. Elle fait alors appel à un publiciste connu, Paul Colin, pour dessiner une nouvelle étiquette. Celle-ci crée un subtil amalgame entre les eaux de Vichy et du Bassin de Vichy. Les mots « bassin de » sont atténués au profit de « Vichy » et surtout de « Saint-Yorre » qui devient l’élément graphique principal. Cette étiquette sera utilisée 20 ans !

 

E19861985
En 1985, l’embouteillage de certaines eaux de Vichy s’opère au sein de l’usine Saint-Yorre. Le groupe Perrier choisit de distinguer à nouveau les eaux de Vichy et du Bassin de Vichy, mais cette fois au profit du mot « Saint-Yorre », placé en gros caractère et travaillé graphiquement, au coeur de l’étiquette.

 

 

 

E19951995
Elaborée en 1990, l’étiquette de 1995 comporte un nouvel élément : une vasque, située au dessus du mot « Saint-Yorre », entre les mots « Sources » et « Royale ». On reprend ainsi un symbole présent dans les étiquettes des années 1950/1960.

 

 

E19991999
L’étiquette 1999 évoque le thermalisme par la présence de carrés de céramiques bleus et verts. Le logo St-Yorre est pour la première fois souligné par un trait rouge qui sert à redonner de la vitalité à la marque.

 

 

 

E20012000
Tout en gardant les codes « carreaux bleus et verts », le nouveau graphisme d’étiquette ramène plus de gaieté et de quotidienneté à la marque St-Yorre en se rapprochant d’un visuel de damier de nappe. La volonté est de faire de St-Yorre une eau de consommation courante pour les repas de tous les jours.

 

 

téléchargement2007
Le logo évolue pour laisser s’échapper des bulles du « O » de St-Yorre afin de rappeler qu’il s’agit d’une eau gazeuse et dynamique. Ces bulles rappellent les bienfaits de l’eau St-Yorre et la signature « La Force Minérale » met en avant la richesse minérale de St-Yorre.