Service consommateurs

Espace presse

Espace médical

Autres eaux

Eau Minérale - St-Yorre – Espace Presse


Une étude scientifique confirme la qualité exemplaire des eaux embouteillées

Il s'agit de la plus grande étude scientifique jamais réalisée sur la qualité de l'eau embouteillée en France. Plus de 13 000 analyses ont été menées sur 40 marques d'eau minérale et d'eau de source, représentant les trois quarts du marché français.

Le laboratoire de l'université de Bordeaux a été choisi car il est l'un des rares au monde à être en capacité d'évaluer les traces de pollution au nano-gramme près (1). Il est donc en mesure de quantifier des traces 10 à 100 fois inférieures à celles décelées lors des protocoles habituellement utilisés pour les études sur l'eau.

Ce sont près de 330 molécules qui ont été recherchées pour confirmer l'absence de résidus de médicaments, de pesticides ou de polluants émergents. L'état des lieux fait apparaître une qualité de l'eau en bouteille à la fois conforme à la réglementation et aux standards de qualité plus élevés imposés par les professionnels des eaux embouteillées.

    Ces travaux scientifiques menés depuis trois ans, confirment que l'ensemble des eaux testées en France ne contiennent, au nano-gramme près :
  • aucune trace de médicament,
  • aucune trace d'hormone,
  • aucune trace de phtalate !

Toutes les eaux embouteillées analysées sont naturellement 100% conformes à la réglementation en matière de pesticides puisque lorsque des nano-traces ont été détectées, elles restent infinitésimales, à des teneurs 2 fois inférieures aux valeurs règlementaires et en moyenne 10 fois inférieures à celles observées dans l'eau potable, et 200 fois inférieures au seuil autorisé dans les produits alimentaires, tels que les fruits et les légumes bio par exemple.

Ces résultats valident l'ensemble des mesures de protection mises en œuvre autour des sources françaises par le secteur des eaux minérales et des eaux de sources depuis des décennies. Ils garantissent au consommateur, une pureté naturelle et optimale des eaux minérales et eaux de sources.

Pour en savoir plus : Lire l'étude complète réalisée par le Laboratoire de Bordeaux et le CNRS.

(1) Pour bien saisir l'échelle de mesure : on considère que le nano-gramme est au gramme, ce qu'un gramme est à mille tonnes.


Pas d'eau polluée aux médicaments

eaux minérales polluéesSuite aux allégations de 60 millions de consommateurs concernant des eaux minérales polluées aux médicaments, St-Yorre a demandé à un laboratoire du CNRS et de l'Université de Bordeaux*, reconnu pour son expertise et son indépendance, de réaliser des analyses approfondies. Les résultats de ces analyses confirment les nombreux contrôles réalisés en interne et démontrent l'absence totale de résidus de médicaments dans l'eau minérale St-Yorre. Ces expertises ont été réalisés sur 2 échantillons d'eau minérale St-Yorre: le premier datant du même jour de fabrication que celui testé par 60 Millions de Consommateurs, le second datant de Février 2013. Dans les deux cas : aucune trace de pollution aux médicaments, même à des teneurs ultra-faibles, n'a été détecté.

« Pas de résidus de médicaments dans l'eau minérale »

eau minérale polluéeSt-Yorre dément donc formellement la publication faisant état de présence de traces de médicaments dans ses eaux minérales et s'étonne vivement des résultats cités. En effet, l'analyse de niveaux de teneurs aussi infimes, nécessite de faire appel à des laboratoires ultra-spécialisés, certifiés et reconnus pour leur expertise. Seuls quelques laboratoires ont les équipements et les compétences nécessaires pour effectuer des analyses fiables et précises à de si bas niveaux de quantification. Par ailleurs, St-Yorre rappelle que l'analyse des eaux gazeuses impose des procédures complexes de dégazage, afin d'éviter toute contamination des échantillons par le matériel, les opérateurs ou l'air ambiant.

La qualité de l'eau minérale est irréprochable

Enfin, St-Yorre rappelle que ses eaux minérales naturelles sont issues de nappes profondes et protégées. Les eaux de St-Yorre bénéficient d'un cycle de filtration géologique et naturelle qui s'étale sur une durée de plus de 50 années, époque à laquellebeaucoup de médicaments n'étaient pas encore commercialisés. Pour rappel, les eaux minérales sont soumises à de stricts critères de qualité définis par la règlementation française et européenne. De nombreux contrôles garantissent la pureté, la naturalité et la stabilité des eaux minérales. A ce titre, les eaux de St-Yorre, en plus des procédures de contrôles permanentes et exigeantes réalisées de la source à l'embouteillage, font l'objet de contrôles externes réguliers et très rigoureux. Ces contrôles sont effectués par des laboratoires indépendants et agréés par le Ministère de la Santé, utilisant des méthodes normalisées, en accord avec les Agences Régionales de Santé. Toutes les analyses et contrôles effectués, tant par nos équipes internes au quotidien que par des laboratoires externes indépendants et agréés par les autorités sanitaires, aboutissent à des résultats clairs et sans équivoque possible : il n'y a pas de résidus de médicaments dans l'eau minérale St-Yorre. *Laboratoire CDTA, laboratoire du CNRS de Bordeaux, Professeur BUDZINSKI.

Voir aussi notre communique de presse en PDF :
L'eau minérale St-Yorre ne contient aucun résidu de médicaments

Voir aussi la réponse de St-Yorre parue dans 60 millions de consommateurs :
o St-Yorre confirme la grande qualité de son eau minérale : elle ne contient aucun résidu de médicaments.