Questions / Réponses

1) Pourquoi s’hydrater avec St-Yorre ?

Les médecins du sport reconnaissent qu’une bonne hydratation est la clé d’un bon fonctionnement musculaire et d’une meilleure récupération.
St-Yorre, l’eau riche en minéraux (4774 mg/l) accompagne les sportifs avant, pendant et après le sport.

2) Quelles études ont été faites sur St-Yorre?

Une étude a été réalisée à l’hôpital Cochin à Paris par le Pr RIEU.
Sur bicyclette ergonomique, une épreuve d’effort de 45 minutes, d’une intensité comparable à celle d’une compétition, a été effectuée. Ensuite, un test de fatigabilité a été réalisé (test Cibex) pour estimer la force résiduelle en fin d’effort, et donc la fatigue musculaire.

La même épreuve a été reproduite à 2 jours d’intervalle avec la consommation de trois eaux différentes dont Saint-Yorre (eau bicarbonatée sodique), une eau faiblement minéralisée (type eau du robinet) et enfin une eau salée (chlorure de sodium).

Les résultats étaient éloquents, l’étude concluait que les cyclistes qui buvaient St-Yorre obtenaient une meilleure récupération et une fatigue diminuée après l’effort.

3) L’acidité musculaire est-elle le seul facteur de fatigue ?

Non, la fatigue est un phénomène complexe, qui conjugue des données en provenance du système nerveux et des informations en provenance des muscles. La fatigue musculaire est elle-même la résultante de trois composantes : la déshydratation, l’acidose et la baisse des réserves en énergie. St-Yorre ne contient que des sels minéraux et n’apporte aucune calorie. En cas d’effort prolongé, il faut également un apport calorique. L’idéal est alors de mélanger St-Yorre avec un jus de fruits naturel pour l’apport en sucre.

4) Qu’en pensent les médecins ?

L’hebdomadaire « Impact Médecin » a présenté une analyse des conclusions d’une étude scientifique, laboratoire Cochin, Paris: «L’acidose provoquée par l’effort est moins forte avec St-Yorre et la fatigue mesurée en fin d’exercice est diminuée de 7%».
Le Quotidien du médecin a salué lui aussi cette étude en soulignant les propriétés anti-acides mises en évidence.

5) Et les professionnels du sport?

Morgan Parra, joueur de rugby de l’ASM Clermont et plusieurs fois sélectionné avec le XV de France a depuis longtemps testé sur le terrain les atouts de St-Yorre, avant d’en devenir l’égérie. C’est cette eau qu’il recommande pour sa richesse en minéraux.

Aurélien Collet, traileur élite renommé porte haut les couleurs de St-Yorre lors de ses exploits sportifs. (1er de la course des templiers 2015 – 3ème de la diagonale des fous – 1er de l’UT4M…). Pour lui, l’eau minérale naturelle St-Yorre est indissociable de sa pratique du running.