La Force Minérale

Un parcours au coeur de l'Auvergne

Plus de 150 ans d'Histoire

Questions- Réponses

La Force Minérale


St-Yorre, l'eau minérale riche en minéraux

L'eau minérale St-Yorre tire sa force minérale des grandes profondeurs de la terre d'Auvergne. Issue des sources du bassin de Vichy, elle jaillit riche en minéraux et oligo-éléments.
La composition des eaux minérales et leurs propriétés favorables à la santé sont reconnues par l'Académie de Médecine et le Ministère de la Santé.


Les minéraux, éléments essentiels

Constituants de l'organisme, les minéraux et les oligo-éléments sont indispensables à son bon fonctionnement. Ils sont éliminés de façon régulière. Leurs pertes peuvent être compensées par la boisson d'une eau et une alimentation adéquates. Les minéraux présents dans l'eau sont directement assimilés par l'organisme. Consommer régulièrement des eaux riches en minéraux est une bonne façon d'apporter à son corps sa dose quotidienne de minéraux utiles à son bon fonctionnement.


St-Yorre est une eau riche en bicarbonates.


Qu'est ce que le bicarbonate ?

Le bicarbonate a été depuis des générations, reconnu comme un anti-acide naturel. Il est d'autant plus utile aujourd'hui que notre alimentation moderne est trop acide. Traditionnellement utilisé dans de nombreux usages au quotidien, il entre d'ailleurs dans la composition de nombreux médicaments.


Savez-vous d'où vient le goût unique de St-Yorre ?

C'est la composition de St-Yorre, riche en sels minéraux, qui lui donne son goût unique. Chaque minéral présent contribue à donner une saveur particulière. St-Yorre est une eau de caractère qui a de nombreux adeptes fidèles à son goût tonique et à ses bulles naturelles.
La température de l’eau à l'émergence a également son importance. Plus l’eau est froide à l’émergence, plus le gaz se dissout facilement et plus l'eau a de gaz.  Ainsi, St-Yorre a une pétillance naturelle forte issue uniquement du gaz de la source, sans ajout de gaz carbonique.



* Etude scientifique du Pr.Rieu
* Rapport scientifique INSERM
* Etude scientifique du Dr. Vatier